Saint Vincent


Le 23 avril , la découverte

Arrivés tard la veille après avoir partagé un dernier verre avec notre hôte Claudia à Sainte Lucie, c’est avec le plus grand plaisir que nous découvrons la ville de Kingston. Nous sommes accueillis à l’aéroport par Rodney qui prend le temps de nous décrire tout ce qui nous entoure et nous transmet sa passion pour son île.

saint-vincent

Saint Vincent est constituée de nombreux quartiers étonnemment bien indiqués, impossible de s’y perdre.

Nous rencontrons Zen, notre hôte pour la semaine. Cette jeune femme de 28 ans est le rayon de soleil de son établissement. Perché au sommet de l’une des nombreuses montagnes de l’île de Saint Vincent, le Frangipani Cottage est un jardin d’Eden.

IMG_1141 IMG_1133 IMG_1137 IMG_1138Le parc qui nous sépare du Bush bar est abondant, sans égal, rien ne semble pouvoir empêcher mère Nature. Tout ici pousse si bien que les bananiers font office de plantes ornementales. Entourée par des terrains agricoles, Zen reçoit quotidiennement la visite des agriculteurs voisins qui viennent se rafraîchir avec une Hairoun (la bière locale) ou avec un rhum. Chacun d’eux apporte toujours un petit quelque chose comme des giromons, des tomates, des fruits de cacao, des noix de coco,…

Zen nous explique que famille est connue pour sa générosité depuis que son grand père a partagé ses terres avec les plus pauvres. Pour ne pas manquer à cette tradition, Zen nous explique que le partage est le maître mot de son établissement et que nous pouvons nous servir à loisir de tout ce dont nous avons besoin.

Notre nouvelle amie nous propose d’aller faire un tour en ville afin de découvrir le lieu et ses habitants. Nous descendons à pied dans la vallée afin de prendre l’un des nombreux vans qui circulent sur l’île. Le voyage nous prouve à quel point les conseils du guide du routard sont vrais: les chauffeurs conduisent comme si leur vie en dépendait sans vraiment prendre garde, ni à l’état de la route, ni à l’état du traffic et encore moins aux voitures qui arrivent en face. Le voyage ne coûte que ECD 3 (l’équivalent de moins d’un euros). Nous nous retrouvons rapidement à 18 dans un van aussi grand qu’un Mercedes Vito. Impossible de partager davantage la vie avec les locaux.

IMG_1157

Arrivés au centre de la ville la plus proche, Kingston, nous sommes plongés dans un nouveau monde. Ici aussi, la vie semble s’être arrêtée à une autre époque. Je n’ai pas osé prendre des photos car la ville est surpeuplée. Impossible de prendre un clichet sans attirer l’attention des habitants. L’ambiance est étrange, presque surnaturelle, comme si nous étions dans un film. Aucun passant ne prendra le temps de vous regarder, chacun oeuvre à sa propre vie et n’interfère pas dans celle des autres. Le peu de gens à qui vous parlerez vous offrira un accueil chaleureux et la gentillesse bien connue des carribéens.

Voici une petite sélection faite sur internet qui selon moi représente bien l’expérience que nous avons vécu:

I Street market, Kingstown, St Vincent_jpg
stalls-outside-the-central market_shopping_1_scale

La culture Rasta semble avoir touché la majorité des habitants.

Zen nous présente plusieurs de ses amis et nous emmène chez l’un deux, nous y découvrons un incroyable jardin et une vue sur la ville qui donne le vertige.

IMG_1053 IMG_1052 IMG_1051

IMG_1047

Nous rentrons fatigués de tant d’aventure mais riche de nouvelles expériences.

Le 24 avril, Rain Forest Nature Trail

Zen nous propose de nous joindre à elle pour une marche dans la Rain Forest. Elle nous présente sa soeur Rachel, professeur de yoga, qui habite à deux pas de chez nous.

Rachel nous présente son yoga studio et la retraite qu’elle met en place afin de recevoir très bientôt des hôtes à son tour.

IMG_1056 IMG_1058 IMG_1060

Nous partons en voiture avec Sandy, photographe anglais venu vivre à Saint Vincent.

Après à peine 10mins de route, nous nous émerveillons de la beauté du lieu.

La Rain forest est un filtre naturel pour les eaux de pluie et permet de fournir assez d’eau pour l’ensemble des villes avoisinantes.

IMG_1070 IMG_1072 IMG_1067 IMG_1068 IMG_1073 IMG_1074 IMG_1076 IMG_1078

IMG_1107

Une partie de la forêt est une plantation, mise en place afin d’agrandir le lieu de vie des perroquets et de l’ensemble de la faune.

IMG_1103

Les arbres semblent chatouiller le ciel de leurs feuilles tant leur taille est imposante.

IMG_1095 IMG_1091 IMG_1084 IMG_1081Le parcours est très bien aménagé et offre une musique sans pareil.

IMG_1102

IMG_1114Nous avons aperçu des perroquets, découvert des arbres de toutes formes et de toutes tailles, des plantes médicinales, des champignons roses et des escargots bleus…

IMG_1104

IMG_1118 IMG_1116

A la sortie du parc, il y a une rivière dont je peine à retrouver le nom mais où il possible de se baigner après cette belle balade.

IMG_1129 IMG_1128 IMG_1131

Malheureusement pour nous, la pluie des jours précedents a rendu la baignade dangeureuse.

Le 25 avril, jour de fête

Ce nouveau jour a été l’occasion de faire connaissance avec les agriculteurs et voisins. Ici Lou et Gordon ont passé une partie de l’après midi à tenter de se comprendre, un moment incroyable.

IMG_1142C’est dans le plus grand des secret que Zen a organisé sa soirée concert avec la collaboration d’un groupe de percussionistes les ResistanceHeartBeatDrummers. Une soirée sans précédent, impossible à mettre en oeuvre pour nous pauvres petits parisiens.

Comment vous transmettre le sentiment que l’on ressent lorsque la percussion résone dans votre corps et dans votre coeur. Un moment inoubliable.

IMG_1151 IMG_1153

Le 26 avril, jour de plage

Comme à son habitude, Zen nous convie à une sortie à Shipping Bay où son cousin Kai va surfer de temps à autre.

Sur la route, nous admirons le lion endormi qui garde l’entrée de Kingston.

IMG_1156 IMG_1158 IMG_1159 IMG_1160 IMG_1164

Nous arrivons sur une sublime plage de sable noir. Nous sommes seuls dans cette immensité, perdus entre le ciel et la mer.

Le 27 avril, repos

Le 28 avril, le coin secret de Saint Vincent

Accessible pour une minorité des habitants de l’île, Zen nous ouvre les portes d’une plage presque privée seulement accessible par la mer sauf si vous avez la chance de connaître son propriétaire. Nous découvrons encore une fois un endroit désert avec quelques vaches qui se reposent en bord de mer. Nous rejoingnons la famille d’une amie de Zen qui s’est installé sur place le temps d’un pique nique.

IMG_1179 IMG_1180 941955_164246597083272_764666811_n

C’est la première fois que nous goutons de la baleine au barbecue. A Saint vincent, la pêche est autorisée deux fois par ans. Marinée au citron vert et au poivre, le goût est l’aspect est une copie conforme d’une très bonne pièce de boeuf. Un véritable délice!

Le 29 avril, la dernière promenade.

Pour ce dernier jour, Zen veut nous faire découvrir la vue imprenable que l’on peut admirer depuis le toit de la maison de son père. Nous ne nous sommes jamais sentis si miniscules.

IMG_1183 IMG_1185 IMG_1187

Thank you again for all Zen, you are certainly the most friendly woman in the world!

3 réflexions au sujet de « Saint Vincent »

  1. Salut! We enjoyed your write up, thank you! Hope you are having lots more wonderful adventures and hope to see you again one day. Sending love from your Vincy friends xxx

    • Bonjour, Gordon est un voisin de notre amie Zen, nous ne lui avons jamais demandé son nom de famille. Il s’agit de l’homme à droite sur la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *