Dominique

Le 14 avril, l’heure des valises

Nous y voici… Nous quittons la Guadeloupe pour le début de notre grande aventure. Nous nous rendons à Pointe-à-Pitre pour la soirée afin de prendre notre bateau pour la Dominique demain matin à 8h. Partagés entre l’enthousiasme et le doute, nous entamons le moment le plus important de notre voyage.

Pour rendre ce moment encore plus agréable, voici la vue depuis notre chambre d’hôtel:

vue ptp IMG_0814.

Nous sommes dimanche, la ville ne pouvait pas être plus déserte.

Le 15 avril, de la Guadeloupe à la Dominique

Levés à l’aube pour prendre le bateau L’express des îles, navette qui dessert toute les île entre la Guadeloupe et Sainte Lucie.

IMG_0816

Message de bienvenue face au quai d’ancrage des bateaux de croisière.

15-04 Rosalie15-04 Rosalie 1

Voyage mouvementé sans grande découverte malgré l’escale aux Saintes, nous espérions croiser le chemin d’une baleine…

La Dominique

Située entre la Guadeloupe et la Martinique, la Dominique est une ancienne colonie anglaise qui fait aujourd’hui partis du Common Wealth. La monnaie utilisée est le East Caribbean Dollar, le visage de la reine figure sur chaque billet.

IMG_0827 IMG_0825 IMG_0843

Arrivés à Roseau… Le temps de récupérer notre 4×4, nous prenons la route jusqu’à notre nouvelle demeure : le 3 Rivers Eco Lodge.

15-04 Rosalie 3

Notre cabane dans les bois… 15-04 Rosalie 2

15-04 Rosalie 5

Incroyable!!!!! Il n’existe pas d’autre mot pour exprimer le sentiment que l’on ressent en arrivant sur cette île toujours plus généreuse, toujours plus proche de la nature, si luxuriante, si sublime, si verte!

15-04 Rosalie 7

Le propriétaire Jem, un parfait anglais, est tombé amoureux de l’île et a ouvert ici un véritable havre de paix (www.3riversecolodge.com).

Il y mène une vie paisible au coeur de la forêt avec quelques animaux de compagnie, tel Gary, son âne agé de 3 ans.

15-04 Rosalie 8 15-04 Rosalie 9

Le 16 avril, à la conquête du Sud 

La Dominique est une île volcanique, elle est traversée de 365 rivières, de nombreuses chutes et de sources chaudes. La pluie est abondante de notre côté de l’île, ce qui explique la richesse de la flore.

Nous partons à la découverte du Sud de l’île et y trouvons un peu de soleil.

Il faut savoir que la côte Est n’a ni de stations essence, ni de distributeurs, attention donc à faire une petite réserve de cash et d’avoir assez d’essence pour rouler une bonne heure sans tomber en panne. 16-04 Scotts Head

ATTENTION, ICI NOUS ROULONS A GAUCHE…

A travers la forêt, la route nationale longe en grande partie le littoral puis se creuse  un chemin au coeur de la montagne.

Nous décidons de visiter le littoral sud dans l’espoir de trouver une plage accueillante afin d’y déjeuner.

Nous passons Champagne bay mais n’y trouvons que des galets, nous poursuivons donc notre route jusque Scott’s Head, une presque île face au volcan la Souffrière.

16-04 Scotts Head 1 16-04 La Soufriere 3 16-04 La Soufriere 4 16-04 La Soufriere 2 16-04 La Soufriere 1 16-04 Scotts Head 4

Le 17 avril, la côte Est

La forte pluie de la matinée nous a retenu au lodge mais nous sommes tout de même sortis découvrir les environs, la plage la plus proche, Castle Bruce.

La rivière qui est à l’entrée du lodge a tenté de nous retenir mais sans succès.

17-04 Castle Bruce

17-04 Castle Bruce 14 17-04 Castle Bruce 3 17-04 Castle Bruce 4 17-04 Castle Bruce 6 17-04 Castle Bruce 8 17-04 Castle Bruce 11 17-04 Castle Bruce 10

Notre soif de découverte nous a conduit vers un tout autre décor, Emerald Pool:

IMG_0870IMG_0872 IMG_0873 IMG_0874 IMG_0876 IMG_0877 IMG_0878 IMG_0882 IMG_0883 IMG_0885 IMG_0889

Les images se passent de commentaires…

Le 18 avril, la pluie encore et toujours

Avec le temps, nous avons appris à accepter la pluie. Comme nous l’a souvent dit Jem, la sécheresse sévit généralement en avril et cette pluie est bénéfique pour l’île. Nous commençons donc par un petit tour dans la propriété. L’Eco Lodge possède des espaces nombreux et variés dont voici quelques images:

IMG_0908 IMG_0909 IMG_0910 IMG_0911 IMG_0912 IMG_0905 IMG_0906 IMG_0907

Jem cultive de nombreux fruits et légumes sur ses terres. Le poisson arrive de l’extérieur et reste soumis au période de pêche autorisée, en fin d’année.

Le développement de l’ananas en 4 étapes:

IMG_0919 IMG_0920 IMG_0921 IMG_0922 IMG_0923

Le lodge est entouré de trois rivières et de quelques cascades, le mauvais temps ne nous a permis que peu de balade car Coco River semblait dangereuse. Cependant, il y a ici de quoi s’émerveiller sans avoir à sortir de l’établissement.

Le bassin qui reste généralement accessible est Mermaid Pool, un sentier a été mis en place afin de rejoindre la rivière. Le chemin est l’occasion de découvrir des arbres immenses qui semblent être là depuis toujours.

18-04 Mermaid Pool 18-04 Mermaid Pool 1 18-04 Mermaid Pool 4 18-04 Mermaid Pool 3 18-04 Mermaid Pool 2 18-04 Mermaid Pool 7 18-04 Mermaid Pool 6

Aucun soucis pour y aller mais impossible de se baigner compte tenu du courant.

C’est ici que Jem a installé sa pompe solaire afin de remonter l’eau jusqu’au lodge:

Une fois de retour de notre balade, Lincoln et Webson, qui travaillent depuis de nombreuses années avec Jem, nous expliquent que nous devons sortir la voiture dans l’après midi si nous espérons pouvoir partir le lendemain.

Quelle ne fût pas notre surprise de retrouver le pont, qui nous sépare du reste de l’île, emporté par la rivière… La Dominique est si surprenante que chaque jour est une nouvelle histoire.

IMG_0942 IMG_0945 IMG_0949 IMG_0951 IMG_0954 IMG_0957 IMG_0958

 

Après l’effort, nous décidons de nous rafraîchir à Coco River. Lincoln, Cathy Lou et Nance se joignent à nous pour profiter de la rivière. Attention a bien s’accrocher aux différents rochers car le courant reste fort.

 

Le 19 avril, la suite des aventures.

Levés à l’aube afin de prévoir toutes les possibilités, nous descendons de notre cabane sous une pluie torrentielle. Nous sommes trempés en arrivant à la réception et nous craignons de ne pas pouvoir quitter Rosalie à tant pour attraper notre bateau à Roseau.

Jem confirme nos peurs et nous annonce qu’une partie de la route a été emportée par la pluie, l’autre possibilité est tout aussi vaine car un glissement de terrain impressionnant bloque la circulation.

Nous sommes donc contraints et forcés de rester chez Jem en espérant pouvoir partir le lendemain. Aucun soucis pour nous qui sommes tombés tout aussi amoureux de cet endroit que sont heureux propriétaire.

 

13 réflexions au sujet de « Dominique »

  1. Coucou les amoureux !
    Nous sommes heureux de pouvoir partager avec vous ces belles images dépaysantes, mais assez surpris de découvrir votre petite « demeure » dans la jungle ! Lulu arrive a se faire à cet environnement quelque peu « rustique » ?!
    En espérant que vous ne vous faîtes pas trop grignoter par les moustiques !!
    Nous vous embrassons bien fort et attendons des nouvelles de votre périple avec impatience !!
    PS : prenez soin de Gary, il est tout maigrichon !!

  2. bonjour à vous deux
    mazette la cchance profitez en bien ouvrez bien grands vos yeux et pensez un tit peu à nous
    bisous

  3. Nous partons pour notre part de l’autre côté de la planète. Bali terre non inconnue pour certaines… 😉

    On y laissera notre trace afin que vous puissiez voir que nous vous avons un peu devancé sur cette destination. 🙂

    La famille va donc être repartie « tout autour du monde » (Guadeloupe – Dominique – Bali – Paris…).

    Bonne continuation sur votre trajet et rendez-vous, qui sait, en Argentine (Septembre ?) ou en Australie…

  4. Assez impressionnant le paysage verdoyant et que de péripéties à l’horizon !! Faites tout de même attention à vous et ne soyez pas trop imprudents ! Jennifer, merci pour ton récit nous avons l’impression de voyager avec vous. Bisous à tous les deux.

  5. Coucou vous deux !
    Que de péripéties en effet !! Nous sommes restés très interloqués par la tentative de la traversée du pont sur les dernières photos, comment vous en êtes-vous tirés ??
    Nous pensons bien fort à vous deux !! Gros bisous =)

  6. il est vrai que vos paysages sont magnifiques et superbement bien commentés. Mais il est vrai aussi que cette pluie fait un peu peur. Faites attention à vous et à bientôt pour vos prochaines aventures.
    bisous à vous deux
    Saliha

  7. Hello,
    Quel voyage et périples, je pense que vous avez eu votre compte d’eau.
    Comme d’hab belles photos et bons commentaires.
    J’en profite pour te souhaiter un bon anniversaire Lounès, et vous faire de gros
    bisous à toi et Jennyfer Courage et continuer à nous faire rêver Merci Djamila

  8. génial! les commentaires , les photos on y est aussi
    bisous a vous deux et bon anniv lunès
    jerome et caroll de gwada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *