Hà Nội, capitale du Vietnam réunifié

Introduction

Hà Nôi se trouve au nord du Vietnam sur la rive du fleuve Rouge, ce qui lui a vallu son nom littéralement traduit par « la ville au-delà du fleuve ». Elle porte ce nom depuis 1831 selon les ordres de l’empereur Ming Mang. Autrefois elle s’appelait Thang Long,  » la ville du dragon qui s’élève ».
La ville d’Hà Nôi prit son essor à partir des années 1010, au fil des siècles, elle est embellie par les dynasties successives, jusqu’à ce qu’elle devienne une véritable cité impériale, marchande et religieuse au 15ème siècle, son âge d’or. Marchands, lettrés, académiciens, penseurs, artisans, etc. affluent et animent depuis une cour fastueuse la vie foisonnante de la cité.

Son histoire marque un tournant à partir du 17ème siècle, lorsque les premiers voyageurs occidentaux débarquent sur les rives du fleuve Rouge et découvrent avec stupeur, une métropole marchande très active et abritant des artisans joailliers, tisseurs de soie, fabricants de laque, de papier et de tambours.

Elle perd son statut de capitale au 19ème siècle, la dynastie des Nguyen s’installant à Hué, avant de redevenir capitale de l’Indochine française en 1902 et jusqu’à 1953. La ville a conservé d’admirables monuments publics et des villas coloniales, tous font partie aujourd’hui, aux côtés des pagodes, temples, palais, bâtiments d’inspiration soviétique, du patrimoine commun d’Hà Nôi.Carte de ville Hanoi

Même si la cité connaît depuis les années 1990 de profondes mutations urbanistiques et culturelles, de ce mariage difficilement arrangé entre passé et présent, entre ancienneté et modernité, est née une nouvelle cité d’une extrême diversité.

Le visage poétique de cette ville de charme a laissé place à une métropole intégrée à la mondialisation, sans omettre sa valeur patrimoniale. 

Sur le plan économique, cette capitale reste moins développée que Hồ Chí Minh Ville (Sài Gòn) qui est le poumon économique du pays. Malgré ce fait, cette ville présente un atout touristique non négligeable. Son visage plus authentique et plus traditionnel contraste avec les autres grandes villes vietnamiennes.

La ville d’Hà Nôi possède en son centre un remarquable patrimoine paysager, vous y trouverez un grand nombre de lacs, lui conférant un caractère enchanteur et naturel.IMG_20140801_160509 IMG_20140801_162307 Le lac Hoan Kiem ou « l’Epée restituée », est le plus connu d’Hanoi, il est aussi sa toute première image lorsque l’on pense à cette ville.

IMG_1807Le nom de ce lac est légendaire s’inscrit dans l’histoire royale. Le roi Le Loi s’était en effet vu confier par la tortue sacrée du lac, une épée dont il s’est servi durant toute la période de résistance contre les envahisseurs Ming au 15ème siècle. L’indépendance acquise, le souverain qui retourna aux abords du lac pour se promener, aperçu la tortue lui réclamant l’épée ; le roi la restitua sans une seconde d’hésitation. L’ancien nom du lac, le lac d’émeraude (du à la couleur verte de l’eau), devint ainsi le lac de cette épée restituée.

DSCN2187

Tour de la Tortue

Cette légende suscita beaucoup d’interprétations très diverses. Les uns y voient toute la philosophie du bouddhiste qui veut que tout ait une fin et qu’il faille savoir rendre les choses à qui elles appartiennent. Pour les autres, l’histoire traduit le tempérament pacifique du peuple vietnamien, qui ne prend les armes que lorsqu’il y est obligé.

Quelque soit la part de vérité liée à son histoire, le lac Hoan Kiem est une véritable touche de poésie au cœur de la ville d’Hà Nôi. Ses abords ont continuellement été embellis et sont aujourd’hui utilisés par les habitants pour faire des promenades, faire du sport (et notamment le tai chi au lever du soleil), poser pour des photos de mariage, etc. Le lac est aussi remarquable par la présence de deux îlots en son centre : celui de la tour de la tortue et celui du temple de Ngoc Son(« la montagne de Jade »).Cette pagode consacrée à Bouddha est aussi un sanctuaire dédié au culte des divinités de la guerre, de l’esprit du sol, de la médecine traditionnelle et de la littérature. Le temple abrite également le cadavre d’une tortue géante longue de 2 mètres et qui avait été pêchée morte dans le lac dans les années 1980 et dont l’âge estimé dépasse plusieurs centaine d’années. Une autre tortue géante vit aujourd’hui dans le lac et perpétue la légende de l’épée restituée. Enfin, le temple de Ngoc Son est accessible par la traversée du très beau pont du soleil levant.IMG_0608 vietn_hanoi Ce lac ravit les touristes, les amoureux et constitue une source d’inspiration pour de nombreux artistes.

La capitale a été pour nous un lieu de gastronomie et le parfait point de départ pour la vallée de Bac Son et la baie d’Halong. Inutile donc de vous faire un récit détaillé, un petit roman photo devrait vous transmettre notre aventure.

Entrée en matière avec un dîner coréen traditionnel sur la place principale avec vue sur le lac.IMG_20140801_190316 IMG_20140801_190827 IMG_20140801_190837 IMG_1810 IMG_1811

 

Petit tour au night market, ouvert tous les week-end, négociation de rigueur. Pour vous y rendre:  Hàng Đào, Hoàn Kiếm, Hà NộiIMG_20140801_202344Réveil au Starbucks, et oui il y a au moins deux franchises dans le centre. L’un non loin du Musée de la Femme et le second tout près des grands magasins.

IMG_20140802_110235 IMG_20140802_110448 Hommage à la femme vietnamienne à travers la mode, son engagement dans la guerre, sa lutte au quotidien entre travail et foyer, le mariage dans les différentes éthnies et le symbole qu’elle représente. Des visages décorés par l’honneur dont vous trouverez l’écho dans une grande majorité des statues de guerre ornant la ville. DSCN1964 DSCN1965 DSCN1966 DSCN1967 DSCN1968 2010, Hué, La tunique moderneDSCN19701970, mise en place de la tenue classiqueDSCN1974DSCN1977 1956, prémières esquissesDSCN1979 Autre histoire, autre coutûme, les régions reculées voient haut en couleur.DSCN1980 DSCN1981 DSCN1982 Parce que sans sa parure, la femme ne serait plusDSCN1984IMG_1840 DSCN1985 DSCN1987 DSCN1988 Portraits des héroïnes de guerre ayant perdu mari et ou enfantsDSCN1991 DSCN1992 Les femmes de l’HistoireDSCN1996 DSCN2000 DSCN2001 DSCN2003 Faux papiers pour les résistantesDSCN2005 DSCN2009 DSCN2010 Et la vie continue…DSCN2017 DSCN2019DSCN2023 DSCN2020 DSCN2021 DSCN2022 DSCN2034 DSCN2038 DSCN2043IMG_1842 DSCN2047 DSCN2048 DSCN2049 DSCN2051 DSCN2052 DSCN2054 IMG_1847Nous poursuivons la journée de la femme avec du shopping super luxe, pour ne rien acheter évidemment…IMG_20140802_143031 IMG_20140802_143240 IMG_20140802_143431

Pour la suite, restaurant Thaï (Thai Express, toujours sur les rives du lac)IMG_20140802_190249 IMG_20140802_190621 IMG_20140802_190634 IMG_20140810_124034 IMG_20140810_124104 IMG_20140810_124534Dans la même veine, autre coréen, autre recette…IMG_20140809_213251 IMG_20140809_204604 IMG_20140809_204002 IMG_20140809_204812 IMG_20140809_204831 IMG_20140809_205229 IMG_20140809_205334

Pour les plus gastronomes, Fresh sushi (rue Ta Hien)DSCN2193 DSCN2189 DSCN2194 DSCN2197 DSCN2200De l’autre côté, toujours dans la rue Ta Hien, les amoureux de la nuit trouveront leur bonheur…DSCN2203 DSCN2213 DSCN2207 DSCN2205Pour les vrais backpackers, la street food est le plus souvent tout aussi incroyable.P8114124 P8114128 P8114133 P8114131 P8114130 P8114127 P8114125Et parce qu’il faut savoir se mêler à la foule et vivre local…IMG_20140804_151742 IMG_20140810_203308_1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *