Delta du Mékong

Introduction

Le Mékong est un fleuve d’Asie du Sud-Est, le dixième du monde et le quatrième fleuve de l’Asie par le débit (après le Yangzi Jiang, le Gange-Brahmapoutre et l’Ienisseï), son débit moyen atteignant 284 km3 d’eau par an. Les chiffres concernant sa longueur varient de 4 350 à 4 909 km, et son bassin versant draine 810 000 km2.

Né dans le Qinghai (sur les hauteurs de l’Himalaya), le Mékong irrigue successivement la Chine (la province du Yunnan), borde le Laos à la frontière de la Birmanie puis de la Thaïlande avant de couler au Laos et de revenir à sa frontière, puis traverse le Cambodge où naissent les premiers bras de son delta, qui se prolonge dans le sud du Viêt Nam où il est appelé traditionnellement le « fleuve des neuf dragons » ou Sông Cửu Long.mekong_region_map_max

Le Mékong arrive au Vietnam en fin de course afin d’irriguer – pour seulement 220 kilomètres – un gigantesque delta, véritable grenier rizicole des habitants qui, au cours du temps, ont appris à dompter le fleuve et à vivre sur ou entre les neuf bras des eaux du Mékong appelé ici Song Cuu Long ou « Rivière aux neuf dragons ». Le delta du Mékong, riche de ses 40000 kilomètres carrés, est l’un des plus grands au monde. Il abrite une multitude de canaux, de chemins d’eau et de terre, de rizières et de marais, le tout brassant une démographie imposante, près de 20 millions de personnes vivent ou survivent rien que dans le delta vietnamien. Les pêcheurs et marchands vietnamiens qui déambulent quotidiennement sur son cours l’ont bien compris, c’est aussi pour cela que ce fleuve est sacré, les barques joliment décorées par des yeux protecteurs attestent de ce rapport à l’eau.DSCN1743DSCN1772

Le 29 Juillet, en route vers le Mékong

Notre tour avec SinhCafe Tourist commence ici, rendez-vous à 7h30 pour le check in à l’agence et nous grimpons dans le bus. Nous sortons de la ville assez rapidement pendant que notre guide explique le programme en vietnamien puis en anglais. Nous traversons des étendues d’un vert luxuriant et apprenons que les habitants sont autorisés à enterrer leurs défunts sur leur terre.DSCN1724 DSCN1725 DSCN1731DSCN1732

9h30, nous arrivons au premier bras du Mékong, le pont suspendu offert par le Japon permet de ne plus prendre le ferry pour traverser. Le guide nous introduit rapidement au village flottant que l’on peut trouver à différents niveaux du fleuve.DSCN1736 DSCN1739 DSCN1742DSCN1744

Arrivée au cœur du Delta du Mékong à Ben Tre, réputée comme étant la région du cocotier. Nous découvrons un endroit vraiment paisible loin de la vie mouvementée de Saigon. La richesse de la ville est bâtie sur la production agricole abondante, notamment le riz et les fruits tropicaux. Les habitants circulent ici en bateau et leurs activités quotidiennes se passent au bord de l’eau.P7303895DSCN1797 DSCN1775

10h, nous embarquons sur notre bateau, et commençons la traversée. Sur notre route, nous apprécions différents paysages et observons les nombreuses activités liées au fleuve. Les bateaux, eux aussi, semblent regarder le déroulement de cette vie au fil de l’eau.DSCN1748 DSCN1752 DSCN1753 DSCN1750 DSCN1790 DSCN1785 DSCN1784 DSCN1795DSCN1782 DSCN1762 DSCN1766 DSCN1771 DSCN1757 DSCN1761Remontant lentement l’un des bras du géant, nous empruntons l’un des nombreux canaux du delta pour nous rendre dans l’une des familles qui vient dans le Delta. Du thé au miel et des fruits tropicaux nous sont servis, le tout au rythme de quelques chansons empruntées au folklore de la région. DSCN1801 DSCN1810DSCN1808 DSCN1807P7293884DSCN1812IMG_1688

Nous remontons à bord ma rencontre d’une autre famille qui vit de la production de bonbon au lait de coco.
DSCN1815DSCN1824DSCN1828
IMG_1702DSCN1826DSCN1827

Pour la suite de la visite, nous empruntons des tuc-tuc revisités et poursuivons notre visite à travers des eaux peu profondes à bord de petites barques en bois. Une averse nous surprend et la capitaine du navire nous équipe de chapeau conique.DSCN1832DSCN1836 DSCN1840 DSCN1844IMG_1709

DSCN1833 DSCN1834En savoir plus…

Au Vietnam comme auprès de la plupart des pays asiatiques, le chapeau conique est un couvre-chef très utilisé à la campagne pour se protéger des rayons de soleil et de la pluie.

Il ne faut pas cependant mélanger cet accessoire indispensable des paysans vietnamiens avec les chapeaux chinois le « lìmào » et japonais le « sugegasa ». Ce chapeau vietnamien présente ses qualités propres.C’est surtout au niveau des techniques de fabrication et des matières premières adoptées qui fait la différence du nón lá avec les autres variantes de chapeau conique. Le chapeau vietnamien utilise comme matériaux des feuilles de latanier; une espèce de palmier qui pousse en abondance au coeur du Vietnam, dans ses forêts de moyenne altitude. C’est la raison pour laquelle, ce couvre-chef est dénommé nón lá qui est littéralement traduit en français par « chapeau de feuilles ».

Comme il est dit précédemment, le nón lá se distingue aussi par ses techniques de fabrication. Pour vous qui envisagez de visiter le Vietnam prochainement, vous aurez à coup sûr l’occasion de découvrir les manières dont les habitants locaux procèdent à l’élaboration de ce chapeau. Phủ Cam est l’un des villages très réputés dans la fabrication de cet accessoire.

Pour façonner ce chapeau vietnamien, l’artisan utilise 16 cerceaux de bambou bien polis qui servent de supports et plusieurs feuilles de latanier ou de rhapis préalablement séchées et repassées. A noter au passage que le rhapis est une autre variété de palmier, appelé également palmier aiguille. Ces feuilles sont ensuite tressées, puis cousues avec
des fils de bambou ou de nylon sur le support. Pour terminer sa création, l’artisan vietnamien procède à un vernissage complet avant de fixer la mentonnière en soie.

Cette opération dure en moyenne 4 longues heures. Si l’achat d’un chapeau vietnamien vous tente, sachez que les modèles qui sont dotés d’au moins trois couches de latanier et de coutures bien serrées sont plus résistants.

Arrivés sur le lieu de notre déjeuner au milieu de nul part, nous étendons nos vêtements trempés en espérant le retour du soleil. Au menu, poisson grillé, bouillon de légumes, To fu à la sauce tomate, riz et de nouveaux fruits tropicaux. Nous reprendrons ensuite un bateau pour nous rendre à l’hôtel.

DSCN1846 IMG_1725 DSCN1850

DSCN1886 Après un rapide brin de toilette, un frugal dîner dont l’abondance provoque l’étonnement.nous attend. Après ce suicide alimentaire, nous sommes emmenés en ville pour une petite heure en quartier libre.

DSCN1853DSCN1855 DSCN1859

A notre habitude nous passons au marché pour le traditionnel moment shopping pour nous installons sur l’une des nombreuses terrasses au bord de l’eau. 
DSCN1864DSCN1874DSCN1870

Le 30 Juillet, du marché flottant de Cai Rang au marché terrestre de Vinh Long

Une autre nuit écourtée pour nous rendre au célèbre marché flottant de Cai Rang. Réveil à 7h pour le petit déjeuner buffet, découverte du fleuve qui semble encore endormi sous sa légère couverture brumeuse. Rencontre avec nos voisins de bus et embarquement immédiat.DSCN1879 DSCN1876 DSCN1878 DSCN1882 DSCN1884 DSCN1888 DSCN1890 DSCN1897

Une petite demi heure sépare le port de Can Tho et le marché de Cai Rang, le temps est ensoleillé mais des lointains nuages semblent menacer le bon déroulement de notre visite du marché. En arrivant sur les lieux l’averse se révèle virulente et nous ne profitons malheureusement pas des couleurs de carte postale. Les petites barques les plus présentées sur les brochures ne peuvent naviguer par temps de pluie. Le guide nous explique malgré tout ce que l’on peut voir sur les plus grandes embarcations.IMG_1745IMG_1747 DSCN1898 DSCN1916 DSCN1913 DSCN1912 DSCN1911 DSCN1902 DSCN1920Chaque bateau brandit une perche en son amont ou son aval, les marchands y suspendent ce qu’ils vendent comme ils le feraient sur un étalage. Le guide nous explique que la technologie a révolutionné le mode de consommation et les paysans restent désormais chez eux et négocient avec les revendeurs par téléphones… et oui eux aussi. Ainsi, plus de milliers de petites barques à l’horizon.DSCN1919

Nous nous parquons le temps que l’averse se calme avant de repartir à la découverte d’un généreux jardin fruitier.Toujours sous la pluie, nous en apprenons davantage sur la culture du lotus, du fruit du dragon blanc et rouge, du pomelo chinois, de l’ananas, des rambutans et du jacque fruit.IMG_1758 IMG_1766 IMG_1776 IMG_1775 IMG_1771P7303912P7303909 IMG_1769IMG_1772P7303913P7303915P7303920IMG_1774IMG_1773P7303919P7303931Certains s’essaient à la traversée du pont du singe, autrefois construits par les habitants du Delta pour traverser les courts d’eau les plus importants. Ce pont décoratif est suspendu au dessus d’étang plein de poisson-chats particulièrement voraces.P7303906

Après toutes ces émotions, nous retournons à Can Tho pour le déjeuner puis reprenons le bus pour visiter Vinh Long. P7303948DSCN1932 DSCN1925 DSCN1927 DSCN1937 DSCN1938 DSCN1940 DSCN1941 DSCN1948 DSCN1936 DSCN1924

Retour à Saigon, c’est la fin du voyage…

2 réflexions au sujet de « Delta du Mékong »

  1. http://zepdw.com.pl/leasing-konsumencki-czy-warto
    Purchasing a used or new vehicle might be a hard method should you not know what you are actually carrying out. By teaching yourself about automobile purchasing before you go to the dealership, you possibly can make stuff less difficult for your self. The following advice will help your upcoming store shopping vacation be a little more pleasant.

    Usually take a auto technician together when buying a whole new motor vehicle. Auto merchants are notorious for promoting lemons and you do not need to be their up coming patient. Whenever you can not have a mechanic to look at cars along with you, at the very least be sure that you have him look at your closing option prior to buying it.

    Know your boundaries. Prior to starting purchasing for your forthcoming vehicle or truck, decide what you can manage to pay, and adhere to it. Don’t forget to add interest in your calculations. You will probably pay all around twenty percent as an advance payment as well, so be well prepared.

    Prior to going to a car dealership, know which kind of motor vehicle you need. Analysis each one of you possibilities ahead of store shopping to help you evaluate which works well with your financial allowance and loved ones needs. Do your homework to discover just how much you should pay for the possible vehicle.

    Before signing any commitment spend some time to read every single series, for example the fine print. When there is something detailed that you just do not fully grasp, do not sign till you receive an respond to that you just recognize. Unsavory salesmen may use a binding agreement to put in many costs which were not mentioned.

    In the event you retain the previous advice in your mind the next time that you just go purchasing a auto, you will certainly be very likely to get a full offer. Purchasing a vehicle does not have as a headaches. Simply use the ideas with this write-up and you may have the auto you need at a good value.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *