Kuala Lumpur – part 2

Nous montons au Skybar, situé au 33ème étage du Traders Hotel, faisant face au Petronas. Là encore, un décor incroyable constitué d’une piscine centrale entourée d’un bar, ,de banquettes longeant les baies vitrées et de tables hautes. Une vue imprenable sur l’ensemble du quartier de KLCC. dscn5048 dscn5053dscn5060Des dizaines de photos, 3 cocktails, 1 pinte de bière et RM144 en moins, nous redescendons pour nous restaurer.

A court d’idée, nous avons choisi de tester un restaurant recommandé par le TimeOut Malaysia, proposant des spécialités nyonya, le Baba can cook, aussi appelé Limapulo. Décor tendance, service rapide et agréable, bien qu’il ne reste pas grand chose de disponible à la carte. Je vous conseille de tenter l’expérience le midi compte tenu des prix appliqués le soir.dscn5061 dscn5065 dscn5066 dscn5067 dscn5069

Petite déception pour les calamars que nous n’avons pas pu manger compte tenu de leur teneur en piment. Nous rentrons à pied pour digérer et traversons une partie de little India peu fréquentable de nuit mais à l’arrière du Bazar, un lieu pourtant plein de charme.NASI SAMBAL dscn5267 dscn5265 dscn5264 dscn5268

En restant dans le quartier de Pasar Senir vous pourrez trouver des bureaux de change plus avantageux qu’en France. Pour cela, rendez-vous à Medan Pasar et comparez les différents taux appliqués, ils sont généralement très proches du taux officiel. Toujours dans ce quartier, sur Jalan Tun S. Lee vous pourrez tour à tour visiter le temple taoïste Guan Di et le temple hindou Sri Mahamariamman.

Le temple taoïste a été construit en 1888 pour honorer Guan DI, le dieu de la guerre. Les horaires sont assez capricieux mais l’entrée est gratuite. Je vous recommande la fin de matinée ou l’après-midi avant 17h pour éviter la mauvaise surprise. dscn5215 dscn5217 dscn5219

dscn5220dscn5224 dscn5228 dscn5229De l’autre côté de la rue, vous trouverez le temple hindou le plus ancien de la ville. Construit en 1873 par K. Thamboosamy Pillai, pour son usage personnel, le temple n’a pas été ouvert au public avant les années 20. En 1968, la construction originale a été remplacée par celle qui s’y trouve désormais. Là encore, prenez garde aux horaires d’ouverture qui varie selon les célébrations. L’entrée est gratuite, il faut simplement verser RM 0,20 pour faire garder vos chaussures. dscn5233dscn5235 dscn5254 dscn5263dscn5239dscn5242