Le loop de Tha Khek

Pour quitter Champassak, nous avons choisi d’organiser notre transfert via Paksé. Nous avons ainsi commencé par le transfert via Paksé (60000kip/pers) puis nous avons pris notre bus vers Tha Khek (80000kip/pers) réalisant ainsi une petite économie de 40000kip chacun. Nous retrouvons Fred au TahKhek travel lodge où il a mis en place, avec deux autres français, un trajet à moto de trois jours auquel nous décidons de participer. C’est ainsi que nous rencontrons Louise et Hugo, originaires d’Aix en Provence, déjà croisés sur le bateau en quittant les 4000 îles. Quelques détails techniques plus tard, nous entamons une boucle de 500kms. loop loop4Premier arrêt Xieng Liab, une grotte à traverser en restant prudent.loop loop3 loop2 loop1

La balade se poursuit jusque Tham Pha Inh, une autre grotte faisant aussi office de temple. img_0187 img_0184 img_0179 img_0177 img_0175

Inquiets de ne pas trouver où dormir, nous avons foncé vers Tha Lang. Quelques clichés de la forêt inondée apporte une touche de romantisme et de nostalgie à notre récit.dscn7020 dscn7021

Nos fesses nous remercient lorsque nous atteignons notre destination 106 kms plus tard. Il est 15h30, le temps de s’installer dans nos bungalows, de faire un saut dans le lac et nous voilà sur le pont pour profiter du coucher de soleil.loop6 dsc_0429dsc_0428Nous dînons à la Sabaidee (020-55429959) où les hommes s’abreuvent de pastis en jouant à la pétanque pendant que les femmes sont au panaché à jacasser. Le couple propriétaire d’une gentillesse sans borne vous balbutieront volontiers quelques jurons nous rappelant toute la finesse de la francophonie. dsc_0443

Les enfants curieux du village

Les enfants curieux du village

L’on ne fera que rappeler que l’équipe aixoise des deux Hugo s’est fait battre contre une couple australien…

Levés à 5h pour voir le lever du soleil, quand le ciel s’allume et que la vie renaît.loop7Après avoir fait le plein d’énergie, nous poursuivons vers Laksao, le lac nous offre encore quelques merveilles, nous croisons aussi des représentations de bouddha taillées dans la pierre au coin d’un virage serré de montagne.dsc_0450dsc_0451 dsc_0454 dsc_0453 dsc_0452Le tout avant de se jeter à l’eau des cool spring. Et non les copains, je n’ai pas de photo où vous sautez, mais presque… Pour vous y rendre, prenez le sentier de terre indiqué par le panneau sur votre droite. dsc_0460 dsc_0458dsc_0459Vous devrez payer 10000kip/moto. On ne sait pas vraiment si c’est gratuit lorsqu’on arrive à pied mais monsieur « barrière en bambou » est plutôt sympathique. loop8dsc_0456

Cette petite pause fraîcheur sera la seule étape de cette journée longue de 150kms en direction de Nahin pour le déjeuner puis de Konglor. Nous avons eu la bonne idée de réserver des chambres à Chantha Gh qui nous a été conseillé par un couple de français rencontré à Tha Khek. Il y a foule aujourd’hui, les hébergement se remplissent à une vitesse record. Le cadre est surréaliste, nous sommes au milieu des champs, entourés par une chaîne de montagne.loop9 loop11 loop10Nous nous réveillons tôt le jour suivant pour profiter autant que possible du site de Konglor avant que les touristes croisés sur la route ne se réveille. L’astuce parking, l’entrée de Konglor se trouve à 1 petit kilomètre de Chantha GH, garez votre moto pour éviter d’avoir à payer le parking.

L’entrée au parc est divisé en plusieurs frais:

  • 2000 kip de frais d’entrée
  • 10000 kip pour je ne sais plus quoi
  • 100 000 kip par bateau pour traverser les 7kms de grotte, il est possible de monter à 3 pour partager les fraiskonglor konglor1 konglor2 konglor 4 konglor 5 konglor 6 konglor7 konglor 8 konglor 9 konglor 10 konglor 11 konglor 12 konglor 13 konglor 14 konglor 15 konglor 16

Bon à savoir: munissez vous de vêtement de bain si vous voulez vous baigner, de méduse ou de sandale qui ne craignent pas l’eau car vous serez amené à descendre de l’embarcation et enfin de lampe torche si vous en avez une, autrement vous pourrez en louer sur place.

180 kms de bruit de moteur et de nid de poule nous séparent de Tha Khek où nous n’arrivons que vers 18h. Nous passons à la gare pour prendre notre bus de nuit pour Vientiane (dormir assis pour 80000kip/pers) qui part à 23h. Le bus le plus local de tous ceux que nous avons pris jusque-là.dsc_0465