Sen Monorom

Direction l’état du Mondulkiri à la rencontre des éléphants. Sur la route, après avoir longtemps hésité, nous avons tenter l’expérience du riz gluant contenu dans un morceau de bamboo et il faut reconnaître que c’était un super snack.dscn6748sticky riceNous avons lu de très diverses avis quand aux prestations proposées par les agences de Sen Monorom. Incapables de nous décider sans être certains de choisir l’offre la plus respectueuse pour les pachydermes, nous avons pris le temps de comparer les options possibles. sen-monorom-8

map_accomodation-jpgSen Monorom est populaire pour sa concentration en éléphant, bien que la région ne compte qu’une cinquantaine d’individus. Les tours proposés vont de la balade avec les éléphants, et non pas sur les éléphants comme à Angkor, suivi d’une baignade, certaines agences ajoutent une visite au village bunong (buning elephant project US$35/p) et à la plantation de café (green house), à l’observation à distance des individus rendus à la nature comme l’Elephant valley project. Soucieux du bien être des animaux, nous avions opté pour cette dernière proposant une formule incluant une demi-journée de volontariat. Malheureusement pour nous, le groupe était déjà complet lorsque nous nous sommes finalement décidés à casser la tirelire pour la bonne cause. Nous avons donc opté pour l’alternative la plus agréable pour profiter de la région, louer un scooter (US$ 5-6 selon le modèle) pour profiter des cascades, des villages, de la campagne environnante et du coucher de soleil depuis le « temple du grand-père » situé au sommet de la colline derrière l’ancienne piste d’atterrissage.   dscn6808dscn6806dscn6810 dscn6811

village Bunong

village Bunong

Un buffle dans son bain

Un buffle dans son bain

sen monorom7

Rue principale de Sen Monorom

Accès au marché

Accès au marché

Terrasse de la plantation de café

Terrasse de la plantation de café

sen monorom8 dscn6795 dscn6796

Nous avions justement choisi de loger dans un bungalow à Indigenous people lodge (US$10/nuit) où la famille bunong propriétaire à choisir de poursuivre la tradition dans une certaine modernité. sen monorom2Un soir, en ouvrant la porte de la salle d’eau, nous avons rencontré de nombreux invités dont une grosse grenouille orange, une méga araignée dont Hugo a eu grand peine à faire sortir et un très gros lézard qui s’est enfuit en voyant sn dîner partir dans le tuyau d’évacuation. dscn6821 sen monorom10Nous n’avions jamais autant crié et ri à la fois, les voisins ont certainement pensé que nous avions trop bu. L’adrénaline et la lutte ayant pris le pas sur la raison, nous n’avons aucun cliché de cette périlleuse aventure. Les cascades sont faciles d’accès mais celle de Bousra mérite de poser la question de son accessibilité avant de payer son entrée (10000 Riel/p).mapbousra

Bousra

Bousra

Il existe un pont permettant de descendre pour se baigner, ce dernier était impraticable lors de notre visite. Vous pourrez aussi y faire un parcours de tyrolienne, y déjeuner dans de charmantes petites cabanes (si les commerçantes se décident à quitter les marches pour s’installer dans l’espace dédié), vous habiller en tenue traditionnelle le temps d’une photo et faire quelques emplettes de tissus ou pierres semi-précieuses.

Romnea 2

Romnea 2

sen monorom

Sen Monorom watrefall

sen monorom1