Koh Ker

Koh Ker est un trésor pour tous les amoureux de vieilles pierres et d’histoires. La ville est encore préservée des hordes de touristes et offre une véritable découverte de quelques temples miraculeusement sauvegardés (US$10).koh-ker

Oublié pendant des siècles dans les forêt du Nord du pays, le temple de Koh Ker a été la capitale de l’Empire Angkorien de 928 à 944. Bâti par Jayavarman IV, roi illégitime, qui fît déplacé la capitale pour installer librement sa court et concurrencer Angkor, Koh Ker a été abandonné 30 ans après le début de sa construction. Certaines des plus belles sculptures du Musée national de Phnom Penh proviennent de Koh Ker, dont l’immense Garuda (hybride homme et oiseau) qui accueille les visiteurs dans l’entrée et celle représentant deux rois-singes engagés dans une lutte. dscn5934 dscn5949En commençant par le Prasat Khahom qui doit son nom à ses briques rouges qui le composent, vous découvrirez les arches, les galeries en pierre et les superbes sculptures qui ornent les portes. Une chaussée flanquée de nâga (serpent à plusieurs tête symbole du lien entre le ciel et la terre), une série de bibliothèques et de portes sont entourées d’arbres et d’étangs recouverts  par la végétation.

Le plan des temples de Koh Ker

Le plan des temples de Koh Ker

Vous passerez aussi devant le Rahal, un immense bassin destiné à l’irrigation du site alimenté par la rivière Sen, le système n’ayant pas été entretenu l’eau n’arrive malheureusement plus jusque là depuis plusieurs années.dscn6270 dscn6274 dscn6280 dscn6278

dscn6274dscn6285 dscn6287 dscn6296 dscn6298 Principal monument de Koh Ker, le prasat Thom est une pyramide à sept niveaux de 40m de haut (261 marches de l’actuel escalier en bois) sur 55m de large. Cette étonnante construction ressemble étrangement à la célèbre pyramide de Chichen Itza au Mexique. La vue panoramique sur la forêt environnante qu’offre son sommet est sans égale. dscn6302 dscn6305 dscn6306 dscn6307 dscn6309 dscn6311 dscn6312