Angkor Wat

Que ce soit par la route principale droite (à six kilomètres de Siem Reap) ou par la route originale et sinueuse, on finit par contourner le coin sud-ouest du fossé rempli d’eau pour gagner le monument par son entrée principale, la chaussée ouest.plan-awat dscn6395 angkor wat1

Cette orientation à l’ouest, contrairement aux autres monuments d’Angkor qui font face au soleil levant, a d’abord causé beaucoup de confusion – certains y voyant une nécessité topographique simple où d’autres ont envisagé une organisation rituelle. Angkor Wat, formant un rectangle d’environ 1 500 sur 1 300 mètres, couvre une superficie de près de 200 hectares, y compris ses fosses de 190 mètres de largeur. Le mur d’enceinte externe définit une étendue de 1.025 mètres sur 800, soit 82 hectares. C’est le plus grand monument du groupe d’Angkor. Construit au sud de la capitale Angkor Thom, Angkor Wat est situé dans le coin sud-est de l’ancienne ville Yasodharapura construite par Yasovarman I, centrée sur Phnom Bakheng et qui s’étendait entre la rivière Siem Reap à l’Est et la digue du Baray à l’ouest. Le temple aurait donc pu être placé de part et d’autre de la principale route d’accès à Angkor Thom.angkor wat4 angkor wat2 angkorwat11angkor wat3

Il est probable que c’est la destination même du monument qui a déterminé son orientation inhabituelle, afin d’observer un rite particulier. Les recherchrs ont permis de prouver qu’Angkor Wat est un temple funéraire, et le seul construit pendant la vie du roi fondateur – Suryavarman II – pour sa consécration, et probablement aussi comme dépositaire de ses cendres. Cette orientation vers l’ouest est typique des monuments funéraires indo-javanais et opposée à l’orientation des sanctuaires consacrés aux divinités. De plus, dans le rituel brahmanique, le rite funéraire est exécuté à l’inverse de l’ordre normal, comme on peut le voir dans la galerie des bas-reliefs représentant les défilés, le cortège rituel n’est pas fait selon la coutume habituelle Qui suit le soleil (« pradakshina ») tout en gardant le monument à sa droite, mais dans la direction opposée, le « prasavya ».angkor wat6 angkorwat9 angkor wat8 angkor wat7

En faisant d’Angkor Wat une fondation Vishnouïte et en ne s’identifiant plus à Shiva sous la forme d’un linga royal comme ses prédécesseurs, Suryavarman II aurait naturellement opté pour cette nouvelle orientation. L’entrée est une grande terrasse cruciforme, sur deux niveaux – la «Grande Terrasse» – où la danse rituelle a probablement été exécutée et qui, lors des processions et des expositions, a servi de tribune au souverain. Sa corniche surplombée, portée sur des colonnes, soutient une balustrade naga. angkorwat10 angkorwat12 angkorwat11Le premier niveau de la pyramide à trois niveaux apparaît comme un large élément horizontal entouré de galeries. S’étirant sur 1 400 mètres de longueur totale, ils forment une succession serrée de cadres rigides pour le sanctuaire central – où la chambre de la divinité ne fait pas plus de cinq mètres de largeur. L’absence dans une composition de cette taille d’un édifice dominant est l’une des caractéristiques de l’architecture – et alors que les perspectives créées peuvent apparaître parfois un peu artificielles, l’effet reste néanmoins impressionnant en raison d’un principe d’unité. La galerie inférieure, la célèbre galerie des bas-reliefs de 187 mètres par 215, est présentée sur son côté plus court, avec un gopura en trois parties relié aux pavillons d’angle au moyen d’un passage voûté large de 2m.45.   angkorwat15 angkorwat14 angkorwat13 angkorwat12Il a une paroi intérieure plate et des colonnes à l’extérieur, doublées par une allée latérale à demi-voûte, également portée sur des colonnes. Le gris des toits de pierre superposés, canalisés à l’imitation des tuiles et flottant au-dessus du jeu de lumière entre les piliers, recouvre la chaîne de baies ouvertes avec deux lignes délicates et chatoyantes.angkorwat16