Kampung Thom/ Kompung Thom ou Kompong Thom

Les yeux toujours éblouis par les merveilles d’Angkor, nous poursuivons notre traversée du Cambodge vers Kompong Thom (US$5 RMN transport, Vithei Tep Vong à Siem Reap) dans l’espoir de pouvoir atteindre l’incroyable Preah Vihear, le temple aux allures de forteresse médiévale. L’illusion fût brève puisque dès notre arrivée, la patronne de notre hébergement, le SCH (immeuble bleu ciel face à l’entrée de la pagode Sam Voreak, US$7/nuit sans clim) nous explique gentiment que le site se trouve à 500kms. Ce qui est étonnant c’est que nous avons ainsi découvert que nous aurions pu nous y rendre depuis Koh Ker. kampongthommapCela étant fait, la patronne nous propose les visites à faire dans les environs et, à défaut de pouvoir nous vendre un tour en tuk-tuk, nous propose de louer un scooter pour le faire par nous même (US$8/jour). Nous partons donc dès le lendemain pour les temples de Sambor Prei Kuk impatients de découvrir l’arbre qui fait la renommée du site, et que nous n’avons évidemment jamais retrouvé.d-map-khm-mus prasat-yeai-poeun Sambor_Prei_KukLe complexe historique de Sambor Prei Kuk est situé à 37 km au nord de la ville de Kompong Thom, à mi-chemin entre Phnom Penh et Siem Reap par la route. La ville antique, où les monuments de Sambor Prei Kuk sont trouvés, a été identifiée à l’origine comme Isanapura, la capitale du VIIe siècle de Chenla. Chenla était un ancien vassal du royaume de Funan qui était un des premiers états en Asie du sud-est. Le royaume au sommet de sa puissance régnait sur une grande partie du Cambodge actuel, du sud du Laos et de certaines parties de la Thaïlande. Les principaux temples de Sambor Prei Kuk auraient été fondés par le roi Isanavarman Ier, fils du roi Citrasen. De nombreux détails décoratifs dans l’architecture et la sculpture khmères sont classés comme «style Sambor». Le nom a été dérivé des monuments datant de la première moitié du 7ème siècle. Le siècle suivant la mort de Jayavarman Ier, le dernier roi connu de Chenla dans la 2ème moitié du 7ème siècle, a annoncé une période sombre dans l’histoire de Chenla. Le style Sambor Prei Kuk personnifiait les talents archéologiques du khmer. Il a embrassé les influences indiennes, mais a développé un style unique, culminant à Angkor, sans doute la plus grande réalisation archéologique ancienne en Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, nous pouvons voir 52 grands et petits temples et structures à Sambor Prei Kuk, tous en assez bon état. Un nombre similaire sont tombés et enterrés dans le sol. Les sanctuaires Sambor Prei Kuk ont été construits en brique et en calcaire avec des décorations de bas-relief sur les murs. Prasat sambor dscn6672

L'arbre et la porte...

L’arbre et la porte…

L'arbre et la brique

L’arbre et la brique

prasat Yeai Poeun4

Enceinte du temple principal

Enceinte du temple principal de Prasat Yeai Poeun

prasat Yeai Poeun

Tour avalée par la terre à Prasat Yeai Poeun

prasat Yeai Poeun prasat Yeai Poeun prasat Yeai Poeun

Intérieur de la tour principale

Intérieur de la tour principale Prasat Tao

Les lions à la crinière frisée

Le « Lion Temple Group » comprend 18 temples avec deux remparts près d’un étang. Vous comprendrez aisément la raison pour laquelle les gens l’appellent le « Lion Temple ».

Porte trompe l'œil de Prasat Tao

Porte trompe l’œil de Prasat Tao

Entrée de la tour principale de Prasat Tao

Entrée de la tour principale de Prasat Tao

dscn6643 Prasat sambor5 Prasat sambor4 Prasat sambor3 Prasat sambor2 Prasat sambor1Sur le retour, nous faisons un arrêt discret au village de sculpteurs qui semblent tailler la pierre à la chaîne faisant naître des bouddhas, des nagas et autres personnages mythiques ou religieux.dscn6681 dscn6679 dscn6678 dscn6676 dscn6675 dscn6674De retour à Kompong Thom, nous poursuivons vers le sud sur une quinzaine de kilomètres pour nous gravir le mont Santuk (US$2/p).

phnom santuk12

Les dernières marches

dscn6732Les pèlerins ne se laissent pas impressionner par les 809 marches qui mènent au Phnom Santuk. L’on y découvre un petit wat toujours en activité et d’innombrable représentations de Bouddhas, taillé dans la pierre, moulé, en figurines ou en statut, à différents endroits du sud. phnom santukphnom santuk1 phnom santuk3 phnom santuk2phnom santuk4 phnom santuk5 phnom santuk6 phnom santuk8 phnom santuk9 phnom santuk10 phnom santuk11 Bien que les arbres ne permettent pas de profiter pleinement de la vue, on perçoit facilement l’étendue plate qui nous entoure. phnom santuk7Le bonus du jour est le petit gibbon qui s’est pris d’amitié pour Hugo et qui lui a très naturellement grimpé dessus.dscn6727 dscn6735 dscn6733 dscn6728

Hugo et son copain primate

Hugo et son copain primate