San Agustin

Le 11 Octobre, retour à Popayan

Après avoir perdu une semaine de photos, j’ai eu l’opportunité de retourner voir Lina pour visiter le site archéologique de San Agustin. En retournant à Popayan, j’ai eu l’occasion de reprendre toutes les photos qui nous ont été volées, notamment les paysages ruraux entourant la frontière. sur la route, j’ai vu un cycliste faire du stop.

PA110343

Lors de mon arrivée, les rues sont noires de monde, la Colombie vient de se qualifier pour le mondial de foot, la ville est en fête. PA110352 PA110356

Le 12 Octobre, en route pour San Agustin

Pour se rendre à San Agustin depuis Popayan, il faut prendre un mini bus au terminal terrestre, comptez 28 000 COP par personne pour un trajet qui varie entre 4 et 6h selon l’état du trafic et de la route. Lina ayant un partiel dans la matinée, nous sommes parties vers 14h après déjeuner au restaurant végétarien le Mana, découvert lors de notre première visite.

IMG-20131012-00687

Il est possible que le bus vous dépose à Cruce, qui est un croisement où il vous faut attraper un collectivo pour atteindre le village. PA120364Nous rencontrons des amis de fac de Lina dans cette deuxième partie du voyage, ils nous expliquent qu’ils se rendent à une fête à laquelle ils nous convient. Un moment très spécial et particulièrement révélateur sur la jeunesse de Colombie.

PA120379 PA130400

 

Le 13 Octobre, le témoignage de la pierre.

Au petit matin, nous découvrons la ville qui se révèle être des plus agréable. L’accès au parc est facilité par une navette qui assure la liaison mais il est tout à fait possible d’y aller à pieds. L’entrée coûte 20 000 COP et vous permet d’accéder aux différents sites avoisinants durant deux jours. La culture ancestrale dont témoignent les statues de San Agustin laisse perplexe. Encore aujourd’hui les études se poursuivent afin de comprendre la vie de cette société développée à travers des croyances primitives. Le parc se divise en plusieurs mesitas dans lesquelles vous découvrirez de nombreuses représentations passant des sarcophages aux idoles mi-homme mi-animal. Cette civilisation s’étend du Ier au IXe siècle de notre ère. Nous avons visité les Mesitas A, B, C et D, la Fuente de Lavapatas et l’Alto de Lavapatas. Les plus curieux pourront en voir d’avantage en se rendant jusque Tierradientro.

 

PA130405 PA130406 PA130410

Le caractère monumental des statues et des tombes révèle aujourd’hui un système complexe de pensée de ces cultures inconnues, qui entendaient et expliquaient le monde à leur manière, en sculptant le mystère et en l’immortalisant dans la pierre.

PA130413 PA130416 PA130419 PA130420 PA130421 PA130423 PA130425

L’aigle au serpent, symbole de la création, de la hiérarchie politique et du pouvoir. Il est la représentation de l’omniscience, combinant la vue aérienne de l’aigle et a connaissance terrestre du serpent.

PA130427 PA130435 PA130437 PA130438 PA130439 Le double Yo

Elle représente un guerrier ou un gardien sculpté dans la pierre, en style naturaliste, et qui est un être dual (avec un double corps et les têtes respectives intégrées à une extrémité de la tête frontale d’un félin).

Son pouvoir symbolique réunit les aspects masculin et féminin, et il constitue la représentation du pouvoir magique d’un chaman.

PA130444 PA130450 PA130451 La fuente de Lavapata.

C’est l’œuvre sculpturale la plus grandiose des cultures augustiniennes. La source est formée par un labyrinthe complexe de canaux et de petits bassins taillés dans le lit de pierre du ruisseau et sur lesquels sont représentés, en haut-relief, des serpents, des lézards, des salamandres, des iguanes, des caméléons, des grenouilles et des tortues mélangées à des formes et à des visages humains.

Pour la culture de San Agustín, la source fut un lieu sacré pour les cérémonies religieuses et les bains rituels. Les canaux, les sillons et les puits dans lesquels l’eau circule, s’entremêlent formant ainsi un labyrinthe qui ne laisse échapper aucune goutte d’eau. La Source de Lavapatas est une véritable œuvre d’art qui montre les connaissances en hydraulique et le haut niveau d’ingénierie des sculpteurs d’il y a plusieurs siècles.

PA130454 PA130458 PA130463 PA130466 PA130467 PA130473 PA130477 PA130478 PA130480 PA130481 PA130490 PA130494

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *