Colombie

Nous y voici, après notre séjour en Equateur, nous entrons sur le territoire colombien.

PA080018La Colombie est encore boudée par les touristes européens. Les seuls visiteurs qui tentent leur chance sont des jeunes en vadrouille qui ne risquent pas vraiment l’enlèvement. Ainsi, le tourisme intérieur est bien plus important, d’autant plus qu’il est difficile pour un colombien vivre en dehors de ses frontières. Ce vaste territoire de        1 141 748 km2 s’étend de l’océan Pacifique aux eaux claires des Caraïbes et compte plus de 46 millions d’habitants. La Colombie offre aussi de nombreux paysages de montagne et un belle part de la forêt amazonienne. Le pays est bien connu pour la beauté de ses multiples parcs nationaux. Rien à craindre pour la gastronomie, on trouve de tout et c’est généralement bon. Comme chez ses voisins, les plats sont garnis de riz, de haricots en sauce et de tranche de banane plantain frite. Nous y avons retrouvés les arepas et les cachapas découverts au Venezuela ainsi que les galettes de purée de pommes de terre de l’Equateur. Nous y avons découvert les grandes villes de Cali, Medellín et Bogotá dont le paysage urbain ressemble étrangement à Caracas au Venezuela ou La Paz en Bolivie. Le ton est donné quant au niveau de vie et l’économie du pays. La monnaie nationale est le Pesos colombien : 1€ = 2500 COP. Un lit en dortoir coûte généralement 20 000 COP, comptez entre 12 000 et 30 000 COP pour une formule déjeuner complète, 2 000 COP pour une petite bouteille d’eau. Ce qui coûte le plus cher reste le transport. Comparé à l’Equateur où le ration est USD1/ heure, ici attendez vous au triple ou au quadruple.

La Colombie reste perçue comme une destination à risque bien que la situation ait beaucoup changé. Il y a effectivement des régions à éviter mais la majorité des sites touristiques sont sûrs. Ce pays fait partie de ceux où il faut redoubler de vigilance si vous préférez l’option la plus économique. Vous verrez vite que pour quelques euros de plus vous serez plus à l’aise et plus en sécurité avec les compagnies Bolivariano ou Frontera. De plus, il est souvent préférable de choisir un hostal économique dans un quartier très touristique que l’inverse. Si les colombiens sont chaleureux et accueillants, méfiez vous de ceux qui pourraient se jouer de vous. Le niveau de vie y reste assez bas pour la plus grande majorité et l’arrivée de touristes sonnent comme une opportunité rêvée de mettre du beurre dans les épinards.

La Colombie reste une terre bénie par Mère Nature qui l’a dotée d’un grand nombre de beautés.

carte_geographique_colombie 80232958_oLes conseils de notre gouvernement en octobre 2013:
Contexte général
La Colombie est un pays dangereux dans lequel moins d’un quart des homicides sont dus au conflit armé et où les étrangers constituent des cibles de choix pour la délinquance, y compris parfois dans des zones réputées plus tranquilles que d’autres.
La plupart des agressions (vols à l’arraché, vols avec ruse, agression à la scopolamine, attaque à main armée, enlèvements express) enregistrées contre nos compatriotes sont commises dans les grandes villes.
Les attentats à l’explosif demeurent rares et ciblés mais des manifestations peuvent facilement dégénérer. Tenez-vous en éloignés.
Il est déconseillé de rentrer en Colombie par voie terrestre. Mafias et groupes armés abondent en effet dans toutes les zones frontalières. Les barrages et enlèvements ont certes diminué récemment mais le risque n’est pas nul.
Bogota
Au sud, les quartiers populaires restent le théâtre de violences et doivent être absolument évités (Kennedy, Ciudad Bolivar, mais aussi et surtout les banlieues d’Altos de Cazuca et de Soacha, ainsi que les quartiers qui se trouvent autour de la Candelaria).
Au nord, quelques zones résidentielles et commerciales (Chapinero, Usaquen…) offrent une apparence plus tranquille. La plupart des agressions commises en Colombie contre des Français ont été enregistrées dans les quartiers aisés de la capitale colombienne (Parque de la 93, Zona T, etc.). C’est également dans ces quartiers que sont le plus fréquemment commis des vols à main armée.
Plusieurs hôtels du centre (Candelaria), aux tarifs modestes et souvent recommandés dans les guides, ont été victimes de braquages collectifs nocturnes.
Carthagène
La situation sécuritaire y est très inégale selon les quartiers. Nos compatriotes sont donc invités à ne séjourner que dans des hôtels sécurisés et à limiter leurs déplacements à l’intérieur des remparts de la vieille ville de Carthagène et aux quartiers de Bocagrande et de Getsemaní.
Santa Marta
La zone côtière du parc Tayrona peut être considérée comme sûre. De violents courants peuvent toutefois y surprendre les baigneurs. Il convient de ne fréquenter que les plages autorisées et de suivre scrupuleusement les consignes des autorités.
Toute excursion sur les contreforts et dans la Sierra est proscrite. Seules sont envisageables, à la saison sèche, les randonnées jusqu’à Ciudad Perdida, obligatoirement accompagnées d’un guide.
Des excursions vers Riohacha et Cabo de la Vela sont envisageables, en s’appuyant sur une agence de voyages.
Zones déconseillées sauf raison impérative
Sont déconseillés sauf raison impérative compte tenu du nombre élevé d’enlèvements, de meurtres et de règlements de compte :
Medellin
Certains quartiers de la ville tels que Aranjuez, Guayabal, Castilla et Parque-Santonio ainsi que la commune de Envigado doivent être absolument évités, de jour comme de nuit.
Des cas de braquages collectifs nocturnes ont été signalés dans des hôtels de la ville.
Cali
Les ressortissants français sont invités à la plus grande prudence, y compris dans les quartiers réputés résidentiels.

3 réflexions au sujet de « Colombie »

    • Selon les mises en garde de notre gouvernement, nous n’aurions jamais mis un pied au Vénézuela mais nous l’avons fait quand même 😉

  1. c fou comme on peux parler si mal de la colombie…

    On oubli les magnifique coté de la population!!et puis ce n’est plus le pays le plus dangereux comme on a pu le dire il y a quelques année!!!

    En mm temps si les touristes arrivent en montrant leurs richesses…..il faut pas s’étonner….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *