Bolivie

imgres descarga

De tout ce que nous avons pu lire dans les différents guides de voyage, nul ne mentionne tout ce que vous pouvez découvrir en Bolivie. Plusieurs ouvrages vous seront nécessaires pour définir votre itinéraire. Prenez le temps de faire ce voyage car même en un mois, nous avons dû faire des choix. Bien que le nom même de ce pays vous évoque une terre lointaine difficile à localiser, la Bolivie n’est autre que le centre de l’Amérique du sud. L’Histoire et les guerres lui ont retiré son accès à la mer, ce que le peuple entier déplore. De nombreuses statues, dans tout le pays, représentent cette terrible défaite. La Bolivie se voit forcer de payer ses voisins pour importer et exporter, ce qui pèse lourdement dans l’économie du pays. Ces mêmes voisins lui ont peu à peu grignoté l’équivalent de la moitié de son territoire durant les différents conflits qui les ont opposés. Comme au Vénézuela, la monnaie tient son nomm du libérateur Simon Bolivar. Ici, on paie en Bolivianos (Bs), une monnaie assez basse puisqu’elle vaut presque un dixième de l’Euro (en juillet 2013 1€= 9Bs). La vis quotidienne ne se compte pas en milliers comme au Vénézuela ou au Paraguay, par exemple le prix du minibus pour l’aéroport de La Paz est de 3,80Bs, pour 4Bs vous pourrez déjeuner unesoupe traditionnelle à l’Alto ou 8 petits pains ou encore 125 grs de fromage frais,…

La Bolivie ne présente que des avantages contrairement à ses voisins, frontaliers ou non.
Tout d’abord, la Bolivie est considérée comme le pays le plus pauvre d’Amérique du Sud, ce qui selon moi reste à vérifier, le tourisme y est encore à ses prémisses et il n’existe pas vraiment d’établissement hyper luxe à 300USD la nuit. Vous vous étonnerez même d’entendre parler français à tout les coins de rue. Ainsi, touriste ou non, vous avez accès aux mêmes offres. Ensuite, les Boliviens sont des personnes particulièrement chaleureuses, certes elles le sont davantage quand elles veulent vous vendre quelque chose, mais le plus souvent aucun d’eux ne vous laissera dans l’embarras. Troisièment, la Bolivie réunie à elle seule les plus incroyables paysages du continent: la montagne, la jungle, la ville, le désert de sel, le lac Titicaca, les mines, les vestiges Inca, les treks, les cascades, les sommets enneigés, les lagons colorés de La Paz et d’Uyuni, les volcans et les geysers… Les réseaux de bus déservent très bien le pays et vous pourrez choisir du plus luxueux au plus inconcevable. Ainsi, je pense pouvoir affirmer que votre seule chance de connaître la Bolivie est d’y mettre les pieds sans craindre de ne plus la quitter. Autant vous dire que le Lonely Planet ne vous sera pas d’une grande utilité car les meilleurs endroits sont ceux qui vous seront conseillés par les locaux. Vos meilleurs guides seront généralement ceux qui n’ont pas d’accès à internet et qui ne parlent pas anglais. Attention cependant à l’intitulé « backpackers », ici il s’agit trop souvent de jeunes qui font la fiesta tous les soirs, il est donc possible de se retrouver dans un dortoir au dessus d’un bar bruyant avec des parties communes à l’hygiène douteuse. Le plus souvent préférez une chambre avec bano privado, afin de vous éviter les mauvaises surprises type champignon entre les orteils…
Indépendamment de cela, rien à redire sur ce pays incroyable que nous apprenons à découvrir un peu plus chaque jour.

1 – L’est bolivarien

2 – La folie des grandes villes 

3 – Territoire Inca

4 – Lois de la jungle et lois de la Vie

5 – Un grain de sel sur la Terre

Une réflexion au sujet de « Bolivie »

  1. je suis très contente de vous lire, merciiiiiiiiiiii d’être revenus, je pense que vous avez du être super dépayser par ce pays bisous djami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *