El Calafate et ses glaciers

Le 21 Août, de Puerto Madryn à Rio Gallegos

Un nouveau périple de 18h en bus nous force à quitter Puerto Madryn sous la pluie. Nous embraquons avec près d’une heure de retard (vers 14h) et partons pour Rio Gallegos où nous devrons prendre un autre bus pour El Calafate. Pour vous faire une idée, le premier segment correspond à 1223 km, auquel il faut ajouter 300km pour le deuxième trajet. A l’extérieur, l’hiver nous annonce la couleur.   

elcalafate

Le 22 Août, Réveil en douceur

Nous arrivons à Rio Gallegos aux alentours de 8h du matin. Une petite heure plus tard nous retrouvons Clément et Albane, rencontrés la veille à Puerto Madryn, dont le bus est ârti 2h après le notre. Nous attendons le premier bus qui part pour El Calafate, lui aussi en retard d’une heure. Le soleil nous offre son plus beau sourire pour nous aider à patienter. Il fait froid, mais pas autant que nous l’avions imaginé.

elcalafate1 elcalafate2

Nous n’arrivons à l’Hostel Buenos Aires que vers 15h, tout juste le temps de prendre une douche, quelques courses et établir le programme de ces prochains jours. Je vous déconseille de réserver, la patronne Gaby fait des prix bien plus intéressants quand vous débarquez à l’improviste. hba

Le 23 Août, balade en bateau au milieu des glaciers.

Levés à 6h du matin pour une excursion en bateau dans le parc national des glaciers, sur le Lago Argentino, nous en avons pris plein les yeux (560Ps pp + 60 Ps de transfert en bus/ moins cher avec Gaby qu’avec l’Office du tourisme). Entre la glace immaculée et le reflet des montagnes sur le lac, il s’agit certainement du Must-do de la région. Près de 5h de croisière entre les glaciers, une visite inoubliable. Pour plus d’informations sue les différentes excursions proposées, cliquez ici.

Bienvenue à bord!

elcalafate3 elcalafate4

Albane et Clémentelcalafate5 elcalafate6 Levé de soleil sur les montagneselcalafate7 elcalafate8 Départ de Puerto Punta Banderaelcalafate9 Premier signe des glacierselcalafate10 elcalafate11 elcalafate13 La boca del diablo, une formation volcanique qui semble marquer une séparation avec l’accès aux différents canaux.elcalafate14 elcalafate15 elcalafate16 elcalafate17 elcalafate18 elcalafate19 elcalafate20 elcalafate21 elcalafate22 elcalafate23 elcalafate24 elcalafate25Le Glacier Upsala, qui tient son nom de l’Université suédoise Uppsala qui a financé les premières études glaciologiques du site… Merci WIKI! Le glacier est assez instable et ne permet pas de s’en approcher sous peine de vivre une rupture de trop près.

elcalafate26 elcalafate27 elcalafate28 elcalafate29 elcalafate30 elcalafate31 elcalafate32 Retour vers le canal Spegazzini et découverte des icebergs ressemblant étrangement à des maisons.elcalafate33 elcalafate34 elcalafate35 elcalafate36

Lorsque ces immense bloc de glace de détache des glaciers, ils flottent à la surface et tournent sur eux mêmes afin de trouver leur équilibre, cette opération peut prendre jusqu’à 4 mois. Ce n’est qu’une fois stable qu’ils deviennent blancs. Pour en savoir plus.

elcalafate37 elcalafate38 elcalafate39 Vue du Glacier Seco qui fond peu à peu et qui occupait tout le flanc de la montagne qui n’est pas arboré.elcalafate40 elcalafate41 Le Glacier Spegazzini, l’un des plus grand du parc.elcalafate42 elcalafate43 elcalafate44 elcalafate45 elcalafate46 elcalafate47 elcalafate48 elcalafate49 elcalafate50 elcalafate61Arrivée sur le flanc droit du Perito Moreno.elcalafate51 elcalafate52 elcalafate53elcalafate54 elcalafate55elcalafate56 elcalafate57 elcalafate58 elcalafate59 elcalafate60Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la formation des glaciers:doc-glaciers-instit_4

Le 24 Août, les immanquables 

Le temps de réflexion a été long avant de pouvoir décider de nos activités. Avec Albane et Clément, nous avons pesé le pour et le contre de toutes choses et avons convenu que nous devions découvrir le Perito Moreno sous son autre visage. Symbole de la région et star dans son pays, ce glacier offre deux faces plus impressionnantes l’une que l’autre. Nous voilà donc en voiture pour parcourir les 70 kms qui nous séparent du flanc gauche du glacier. Nous quittons l’hôtel avec le mari de Gabi (600 Ps par voiture pouvant accueillir 5 pers.) vers 10h, il nous faut 1h30 pour arriver aux passerelles. Un spectacle éblouissant.

L’après-midi se fait entre fille au gré d’une balade à cheval au milieu des steps de la Patagonie…

C’est ici que le drame intervient et que l’ordinateur perd deux jours de photos… Fort heureusement Clément nous envoie des photos de cette journée incroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *