Villahermosa

Le 27 Octobre, Villahermosa

8h du matin, nous débarquons au terminal ADO de celle que l’on appelle l’émeraude du Sud-Est. Je pars à la recherche d’un hostal à proximité pour profiter du peu de temps que nous passons ici pendant que Lou vérifie sur internet. Les hotels proposent essentiellement des forfaits pour 4h et ne livre les chambres pour la nuit qu’à partir de 19h. Après s’être concertés, nous choisissons un hôtel à 300 MXP accessible de suite. Il faut très chaud, nous découvrons les alentours dans une énergie assez chaotique qui n’est pas désagréable. Villahermosa permet de découvrir le site archéologique voisin de Palenque. Ce n’est qu’en prenant un bus pour rejoindre le parc de la Venta que nous découvrons l’étendue de cette ville labyrinthe, avec ses 350 000 habitants. Ses différents visages méritent d’être explorée seulement si la partie moderne vous intéresse tout autant que le centre historique. C’est encore à Hernán Cortés que nous devons la fondation de cette ville en 1519, cette dernière s’est peu à peu déplacée vers les terres suite aux trop nombreuses attaques pirates, elle se nommait alors Santa Maria de Victoria. La ville ne se développe vraiment qu’à partir de 1970 suite à la découverte de gisement de pétrole à proximité. Il s’agit aujourd’hui de son activité la plus importante et a vu ses prix augmenter et ses infrastructures se développer pour cette même raison.

La ville se distingue des autres villes du Sud du Mexique par ses superbes parcs et ses habitants qui adorent se rencontrer lors de grands événements sociaux. La partie occidentale de Villahermosa possède de beaux lacs bordés de parcs avec des sentiers empierrés, des palmiers royaux, des jardins bien entretenus, des centres de conférence et des théâtres de plein air. La légère frénésie de la vieille ville contraste avec les infrastructures de la ville nouvelle, beaucoup plus modernes, presque sans âme. Les deux visages de Villahermosa s’opposent et pour les activités touristiques et festives, c’est au bord du fleuve qu’il faut se rendre. Dans la vieille ville, nous profitons d’une ambiance locale, plus modeste, plus mexicaine et plus authentique.
Sur notre route pour le Parque de la Venta, le chauffeur oublie de nous faire descendre. En arrivant sur place, après une balade de près d’une heure à travers les villages avoisinants, nous prenons conscience que nous ne sommes pas au bon endroit. La pluie nous surprend aux portes d’un très grand centre d’exposition, impossible de quitter les lieux sans être trempés, nous faisons preuve de patience pendant près de 20 mins. Durant ce court épisode apocalyptique, nous rencontrons un autre couple qui nous explique comment se rendre au Parque de la Venta. Nous rebroussons chemin avec Joanna habitant Villahermosa et son fiancé Jesus, venu lui rendre visite pour le week end. PA271501A force de discussion, nous décidons d’aller manger quelque chose tous ensemble. Nous traversons différentes places et un centre commerciale, saluons un arc-en-ciel et découvrons de nombreuses statues en l’honneur des traditions de la région.PA271505 PA271506 PA271507

Joanna nous mène dans l’un de ses endroits favoris, un bar assez sombre dans un décor militaire où l’on déguster des bières du monde entier. En guise d’accompagnement, des tapas, des wings marinés, des légumes frais et des sauces de toutes sortes. PA271508Incapable de nous séparer nous poursuivons notre soirée dans le quartier le plus animée de la ville pour un karaoké.
La zone piétonne Zona Luz est très populaire auprès des touristes comme des habitants pour ses magasins, ses cafés et le plaisir de regarder passer les gens ; la proximité de cette zone avec la rivière lui donne encore plus de charme. Même si son atmosphère provinciale disparaît peu à peu avec l’arrivée de grandes chaînes commerciales, c’est un espace agréable et animé la journée qui s’enflamme le week end, au coucher du soleil. Vous pourrez dîner dans tous types de restaurants, vous trouverez aussi des galeries d’art et des musiciens qui jouent la traditionnelle musique de marimba de l’État. Ce site possède également un charmant embarcadère récemment rénové, d’où vous pourrez embarquer pour une agréable traversée sur le Grijalva, aux pieds du mirador.PA271511 PA271522 PA271517 PA271515 PA271512

Le 28 Octobre, Parque Museo de la Venta

Après avoir découvert que le véritable site archéologique de la Venta se situait à plus de 3h en bus, nous avons décidé de nous limiter au parc musée qui se trouve à la sortie de la ville. Nous passons prendre nos billets à l’ADO pour une nouvelle nuit de bus vers Mérida et déposons nos sacs au Centre commercial Chedraui où nous achetons un quart d’une énorme pastèque.PA281532 Nous grimpons dans un collectivo qui nous coûte 10MXP chacun. La chance étant toujours avec nous, le parc est fermé pour rénovation jusque décembre 2014. Fort heureusement, nous découvrons le lac qui se trouve juste derrière pour installer notre pic-nic.PA281562 PA281533Nous partageons quelques douceurs avec l’un des habitants du parc qui n’a pu nous éclairer sur la nature des travaux mais nous lui avons tout de même appris quelques tours.PA281535 PA281555 PA281548

Nous poursuivons l’après-midi jusqu’au Museo Regional de Antropologia. L’entrée coûte 20 MXP et la réceptionniste nous explique que l’exposition n’est pas complète. Je monte seule pour en savoir d’avantage sur la culture Olmèque et sa relation avec les Mayas. A défaut de voir les nombreux vestiges de la Venta, j’ai pu voir une vraie tête colossale olmèque sans quitter la ville.PA281563 PA281652 PA281648 PA281641 PA281634 PA281624 PA281615 PA281580 PA281571 PA281565

En sortant, nous suivons la rive jusque la zona Luz que nous n’avions pas vu de jour. Nous retraçons le parcours effectué la veille au soir avec Joanna et Jesus, tout se révèle être très différent.PA281655 PA281666 PA281665 PA281661 PA281660 PA281658

Nous retrouvons nos deux amis pour savourer quelques tacos avant d’aller voir à quoi ressemble l’hôtel Hyatt. Nous n’avons pas profité de la piscine à défaut de maillot.PA281672 PA281680 PA281679 PA281675

Nous nous quitterons vers 23h en nous promettant de nous revoir bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *